Jour 24 – Avant l’Union : Plongée dans l’Histoire sur les côtes normandes

Après une traversée de la Normandie intérieure de Rouen à Alençon jusqu’à Caen, le projet Des Europe & Des Hommes s’est trouvé hier à Honfleur. Depuis, nous avons démarré un weekend un peu particulier : c’est sur la côte normande, de Ouistreham à Cherbourg, que nous nous arrêtons pour rassembler ce que les gens souhaitent pour l’Europe à venir. La côte normande, de ce côté-ci de la pointe, porte une période de l’Histoire prompte à rappeler le pourquoi originel de l’Europe, à savoir la paix.

C’est en effet sur ces plages qu’eut lieu le Débarquement, alias les opérations Overlord et Neptune pour ne citer que les plus connues. Omaha, Utah, Gold Juno, Sword : ces plages furent le témoin du début de la Libération en France.

Comment ne pas y songer alors que ces côtes sont parsemées de croix de cimetières étrangers (américain, britannique, canadien, allemand) et de vestiges des défenses nazies (bunkers, batteries…) ?

Notre Tour de France réserve son lot de surprises. Quel ne fut pas mon étonnement surpris lorsqu’en lançant la discussion avec un visiteur de la batterie de canons allemands à Longues-sur-Mer, ce visiteur nous répondit simplement et fermement que la meilleure chose que l’Europe doive faire était de fermer nos frontières nationales. Ce souhait est assez régulier dans nos conversations avec les passants, qui l’expliquent par volonté de protectionnisme économique comme par désir de repli identitaire sur soi en limitant l’accès des étrangers à la France. Comme toutes les propositions des citoyens que nous rencontrons, nous indiquons cette volonté dans nos comptes-rendus. Pourtant, sur ces lieux, à cinquante mètres d’une série de quatre canons installés par l’occupant nazi en France il y a moins d’un siècle à cause d’un nationalisme belliqueux et haineux de l’Autre, il faut avouer qu’on ne s’attendait pas à entendre un tel souhait.

Son lot de surprises donc ! C’est également dans ce but que nous nous sommes lancés dans l’aventure de ce Tour de France : afin de mieux cerner les visions qu’ont nos concitoyens du projet européen et de ses lacunes.

Vous aurez très vite à nouveau de nos nouvelles : nouvelle volontaire en service civique, début du Tour en Région Bretagne et nouvelle vidéo la semaine prochaine, ça s’annonce chargé dans les jours à venir ! 😉

 

Publicités

Un commentaire sur « Jour 24 – Avant l’Union : Plongée dans l’Histoire sur les côtes normandes »

  1. Bravo pour cet article!

    En Normandie, la seconde guerre mondiale a laissé des traces profondes et encore visibles. Mais ajoutons que pendant la majeure partie de la guerre, la Normandie a vécu sous le joug d’une brutale occupation. Beaucoup de normands vivaient alors dans les conditions comparables à celles des actuels réfugiés de guerre.

    Aujourd’hui, la Normandie oublie d’où elle vient : une terre de passages, d’occupations successives, de brassage humain tout au long de son histoire.

    2016. L’ignorance est largement partagée et les peurs contagieuses. L’Autre est perçu comme un danger directement sorti des écrans. On est loin de l’Europe humaniste imaginée par ses créateurs…

    Courage et bonne humeur. Ne lâchez rien et poursuivez votre entreprise!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s