Jour 48 – Cachez-moi cette Europe que je ne saurais voir !

Bonjour à tous !

C’est depuis les Sables d’Olonne que j’écris ces lignes, après plusieurs jours passés dans la région Pays-de-la-Loire entre Le Mans, Laval, Angers, Saumur et La Roche sur Yon.

Le Tour se déroule à merveille, à une exception près qui est celle du froid qui nous a surpris tôt ce matin… pour plusieurs mois, il semblerait ! Nous sommes passés dans le journal saumurois Le Courrier de l’Ouest (article à retrouver ici) et avons recueilli cette semaine encore plusieurs dizaines de propositions pour (ré)inventer l’Europe de demain.

Ce soir, la réflexion de Baptiste et moi sur les leçons du Tour pour l’Europe porte sur la relation ambiguë entre l’Union européenne et ses citoyens. Pour vous donner un exemple, nous avons eu en deux jours au moins trois échanges avec des citoyen.ne.s qui s’opposaient à l’Europe tout en la souhaitant fédérale. Un paradoxe ? Pas tellement ! En réalité, ces personnes sont des déçues de l’Europe actuelle. Souhaiteraient quitter l’UE telle qu’elle existe aujourd’hui. Mais PAS le projet européen en soi. Au contraire, c’est parce que la politique européenne actuelle n’implique pas assez l’échelon européen qu’elle a perdu les faveurs de ces citoyens. SMIC européen, cotisations sociales et fiscalité communes, droit du travail harmonisé : c’est une véritable Europe fédérale qui est souhaitée en l’occurrence, a contrario de l’impression première d’un anti-européisme virulent.

L’une de ces personnes a résumé cette vision en une phrase il y a quelques heures : « Sinon, elle est où, l’Europe ? » Si le projet européen n’atteint pas concrètement ses promesses, à quoi bon persévérer ?

Nous savions qu’interroger les citoyens dits eurosceptiques que nous croisons ne pouvait être qu’une source de richesse – s’ils sont eurosceptiques, c’est bien qu’ils ont des critiques à l’encontre de l’Europe et donc des propositions. Mais de là à entendre une telle ferveur pour un projet européen véritable, approfondi et intégral, il faut reconnaître qu’il s’agit là d’une surprise pour notre équipe. Une observation de plus à souligner dans notre futur recueil participatif d’idées pour l’Europe !

Au planning pour les jours à venir : notre traditionnel échange en direct sur Facebook demain soir (tous les mercredis à 21h), mais aussi notre passage par La Rochelle, l’île de Ré, Niort, Cognac et Angoulême d’ici la fin de la semaine !

PS : Vous avez suivi l’évolution du site Internet ?
Alors, que pensez-vous de ce relooking ?
Toutes suggestions sont bienvenues !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s